Nettoyage conduits de ventilation

NETTOYAGE ET INSPECTION
DES SYSTÈMES DE VENTILATION

Pour vos besoins en nettoyage de conduits de ventilation, nous avons une équipe certifiée par l’IICRC, l’ASCS-CVI, NADCA, en thermographie et recommandée par CAA Québec.

 
Société canadienne spécialisée dans l’analyse de la qualité de l’air intérieur, le nettoyage de conduits de ventilation et la décontamination. Fabricant de matériel robotique de nettoyage de conduits, outils et accessoires pour l’inspection du système de ventilation.
 

Les sources de contamination

Approvisionnement en air frais
Plénum de retour
Plénum de mélange
Ventilateurs et serpentins
Silencieux et distribution d’air
Diffuseurs, boîtes à volume variable, boîtes de mélange

Méthodologie de nettoyage

Traditionnelle : nettoyage manuel avec aspirateurs
Spécialisé
Robotisé : technologie de pointe
Robotisé
Speck bag
Décontamination
Diffuseurs, boîtes à volume variable, boîtes de mélange

EN QUOI CONSISTE LE NETTOYAGE DES CONDUITS DE VENTILATION?

Dans bien des cas on associe le «nettoyage des conduits de ventilation» à la «pollution de l’air intérieur». En effet, le nettoyage des conduits de ventilation est de plus en plus répandu en raison des préoccupations grandissantes sur la pollution de l’air intérieur. Bien que la majorité des problèmes de qualité d’air intérieur puisse être associés à des conditions ne concernant pas le système de circulation de l’air, certains problèmes en sont reliés directement, du moins en partie. La majorité des problèmes de qualité de l’air intérieur (QAI) sont issus d’une multitude de facteurs comme par exemple le bon état du système de chauffage, de ventilation et de climatisation d’air (CVCA).

Le but principal du nettoyage des conduits d’air des systèmes CVCA est d’éliminer les contaminants visibles tels que la poussière, les débris et les moisissures de tout le système de ventilation afin que l’air puisse circuler sur des surfaces propres. Les contaminants microbiens tels que les levures et les champignons qui peuvent être invisibles à l’oeil nu, peuvent aussi être retirés du système CVCA par un nettoyage adéquat et des procédures de désinfection appropriées. La présence de contaminants microbiens dans un système CVCA n’est pas exceptionnelle. Cependant, la présence de contaminants microbiens actifs est plus inquiétante puisqu’ils peuvent affecter la qualité de l’air intérieur et causer des problèmes de santé chez certaines personnes.

Les nombreux avantages du nettoyage des conduits de ventilation comprennent entre autres une diminution des risques de pollution intérieure, une réduction des plaintes des occupants à propos de leur santé ou leur confort et une diminution possible des coûts énergétiques en permettant aux composantes mécaniques de fonctionner plus efficacement et d’avoir une meilleure durée de vie.

NORMES DE L’INDUSTRIE

L’industrie du nettoyage des conduits de ventilation n’est pas réglementée. En 1989, un groupe d’entrepreneurs oeuvrant dans le domaine du nettoyage des conduits de ventilation et des fabricants d’équipements formèrent la National Air Duct Cleaners Association (NADCA). Depuis sa création, NADCA a établit les normes de l’industrie pour ses membres, ainsi qu’un programme de certification Air Systems Cleaning Specialist (ASCS) qui comprend une formation continue et des stages. En plus d’avoir développé les normes de nettoyage, NADCA a travaillé de concert avec l’Agence de protection de l’environnement (APE) pour mesurer l’efficacité du nettoyage des conduits de ventilation, suite à la suggestion de l’APE à obliger les fournisseurs de services de nettoyage de conduits de ventilation à respecter les normes NADCA.

ÉVOLUTION DES ÉQUIPEMENTS ET AVANCÉES TECHNOLOGIQUES

Les équipements de nettoyage des conduits de ventilation ont dépassé le principe de «l’élimination à la source», c’est-à-dire déloger les contaminants visibles qui se trouvent à l’intérieur du système. Les systèmes d’aspiration sont essentiels pour le nettoyage des conduits. Tout aspirateur qui renvoie l’air à l’intérieur du bâtiment doit contenir un filtre HEPA pouvant retenir 99,97% des particules de plus de 0,3 microns. Le procédé consiste à relier un grand aspirateur à filtre HEPA au système de conduits de ventilation ou à une partie de celui-ci, afin de créer une pression négative qui ne pourra laisser passer aucun contaminant.

Il suffit d’examiner le grand nombre d’équipements utilisés de nos jours pour le nettoyage des conduits de ventilation pour se rendre compte de l’avancée technologique des dix dernières années.

SYSTÈMES D’INSPECTION

Les appareils utilisés pour l’inspection servent à examiner l’intérieur des climatiseurs ou déceler la présence de débris, de contaminants dans les systèmes de gaines et pour vérifier leur état. L’endoscope est l’appareil utilisé pour effectuer une exploration directe. L’endoscope est inséré dans une ouverture existante ou créée, comme par exemple une ouverture de ventilation, ce qui permet de placer l’endoscope dans la région à examiner. Les endoscopes sont habituellement munis d’un système d’éclairage de 115 watts, un angle de vision de 40 degrés et peuvent être équipés de petites caméras de 35 mm ou numériques qui retransmettent l’image sur un écran.

Les endoscopes souples (fibroscopes; à fibre optique) et les vidéoscopes fonctionnent de la même manière que les endoscopes mais ont l’avantage d’être plus malléables et peuvent facilement contourner les obstacles dans les conduits de ventilation. Un système de télévision en circuit fermé est utilisé pour diriger l’appareil dans le conduit. Un système de vidéo enregistreur son et image peut également être installé. Cet appareil contrôlé à distance peut être dirigé dans les conduits et offre tous les mêmes avantages que les autres appareils. Les équipements robotisés sont disponibles dans plusieurs formes et grandeurs. Avec leurs chenilles, ils ressemblent à des jouets de chars d’assaut. Les robots peuvent être équipés de deux caméras, une à l’avant pour guider sa rentrée dans les conduits et l’autre à l’arrière pour guider sa sortie. Ils peuvent également être utilisés pour nettoyer, vaporiser et échantillonner.

SYSTÈMES D’ASPIRATEURS INDUSTRIELS

Il y a deux types de systèmes d’aspirateurs industriels: ceux avec des filtres HEPA à haute efficacité pour les particules de l’air (l’air passe à travers un filtre dans un espace occupé) et les filtres non-HEPA (l’air dans un espace inoccupé, habituellement à l’extérieur d’un bâtiment). Les aspirateurs équipés d’un filtre HEPA sont très efficaces et sont utilisés dans les salles blanches (manufactures) et les salles d’opérations des hôpitaux. Ils filtrent 99,97% des particules de 0,3 microns et plus, soit environ le centième de la grosseur d’une pointe de crayon. Les gros aspirateurs équipés d’un filtre HEPA, appelés capteur à air négatif ou machines à air négatif, sont utilisés pour créer une pression négative dans une partie du système. Ceci permet d’assurer que la poussière ou les débris seront aspirés et ne pourront entrer dans l’espace occupé. Les capteurs de poussière à air négatif contiennent un système de filtration par étapes dont la dernière comprend le filtre HEPA. Les aspirateurs portables à filtre HEPA, d’apparence et de fonctionnement similaire au Shop-Vac, sont utilisés pour l’aspiration manuelle ou pour un contact direct, les climatiseurs ou le travail des conduits. Il y a également des aspirateurs industriels liquides équipés d’un filtre HEPA pour enlever l’eau contaminée qu’on peut trouver dans les bacs de récupération et dans les conduits inondés.

Les aspirateurs équipés d’un filtre non-HEPA sont fréquemment utilisés pour créer une pression négative et éliminer des débris. La pression statique déployée est d’une grande force puisque les particules ne sont que légèrement filtrées. Ils sont donc placés à l’extérieur des espaces occupés, habituellement à l’extérieur du bâtiment. Leur mode d’utilisation dans le processus de nettoyage est le même que celui des aspirateurs à filtre HEPA. Ils peuvent aussi être utilisés pour aspirer des gros débris comme par exemple des débris d’isolation.

TECHNOLOGIE ESSENTIELLE CONTINUE

Les équipements robotisés contrôlés à distance procurent tous les avantages énumérés ci-haut en plus de pouvoir recevoir divers accessoires comme par exemple des brosses rotatives, des buses d’air ou des fouets à air, des dispositifs de collecte d’échantillons, des systèmes de vaporisation pour les produits de désinfection ou encore différents enduits. La valeur des robots est inestimable lorsqu’il s’agit d’accéder à des espaces difficiles d’accès. Le robot peut anticiper et contourner un obstacle au besoin. L’outillage électrique et l’outillage pneumatique ont chacun leur source d’énergie respective, soit l’électricité et l’air comprimé. Les deux contiennent des brosses rotatives pour enlever les débris de la surface des conduits. Les débris sont par la suite acheminés vers le poussière à air négatif où ils sont aspirés manuellement. Un des appareils de nettoyage est équipé d’une brosse électrique au bout du tuyau d’aspiration à filtre HEPA. Les débris sont aspirés au fur et à mesure qu’ils se détachent des parois. Les outils pneumatiques utilisés sont entre autre des pistolets à air, des buses directionnelles à air et des fouets à air pour agiter, détacher et pousser les débris vers le capteur de poussière à air négatif (avec de l’air comprimé). (On l’appelle la technique du pousser-tirer).

Les dispositifs de pulvérisation sont utilisés pour vaporiser les désinfectants et les enduits. Les brumisateurs sans air sont aussi fréquemment utilisés pour cette tâche. Les solutions peuvent être vaporisées par un technicien à partir d’un point de service ou encore par un chariot vaporisateur ou un robot. Une télévision en circuit fermé et une caméra vidéo peuvent être fixés au chariot vaporisateur ou les dispositifs de vaporisation peuvent être fixés directement au robot.